Esprit Libre - Free Spirit

Dock 11 théâtre, Berlin, July 2012.

Elle, conseillère bancaire, m'offre le contrat "Esprit libre", un contrat sans engagement, sur l'archive on peut lire "Happy Days", la température est constante, automatisée à 18 degrés, elle porte un décolleté, un lapin en or en pendentif, une bague en diamant, elle remarque qu'une plante serait la bien venue dans ce bureau. Matisse est suspendu, cadre en aluminium " le jazz" plastifié, figé dans cette plénitude installée, décor zen, détecteur de présence, je suis là, mains devant, vague signature, tremblement, secousse systémique sur feuille de papier, contrat imprimé, lu et approuvé. Sur la brochure, sa bouche, le visage d'un couple heureux, échangiste fidèle et sans histoire. Elle se lève, me regarde sourire - Soyez confiants - mais en quoi ? - en la comptabilité des actes ? - certainement pas! Elle rit, elle "Like". À travers la fenêtre, corps rayés, stores apaisés, des agents de la "Global Services" effacent traces, poussière, empreintes de Lascaux, la vitre retrouve sa transparence originelle pour laisser place au brouillons urbain, l'histoire colonialisante se fait colonialiser, l'hameçon hameçonner. De trop me penser me réduit, je me réveille dans le bruit, précipice, épice, senteur, rumeur... dessous la surface, meurs. La sécurité m'endort, accessibilité à tous, Le désordre dans sa plénitude rougit. L'auréole mécanique, disque dure amnésique, les saint sont à labrits, l'obscurité majoritaire, Arche de Noé vidé, animal saigné...puis à nouveau la solitude, corps rayés, stores apaisés, le déclin se décline, cheveux dégradés, rizière en terrasse, thé vert, air enrichi, liquéfié, pérennité parfumée... enivré, sécurité, refuge, tanière,...corps, prises multiples, pores, denses et poreux ....vieux rêve positivé, sol stérile, légère hystérie... Message codé, poème praticable, communiqué lancé à intervalles réguliers, cache -cache pour adulte, le corps au service, les cordes vocales s'entrouvrent, une bouffé d'air s'échappe, un étalage de mot sans odeur, promotion sur les saucissons allégés, dans l'ordre il faut bien vivre encore, l'amour en pleine nuit, enterrer en plain jours , ce qui nous reste , ce renouvelle, habitude forgée , souvenir durci , raidi ,le corps s'étend... la vie par la vie , brisée , miettes, résidus... étoilée , nuit allumée - tournant sa bague en diamant, elle me dit éteint tout; dormons tant que nous sommes vivants. Je glisse dans la même pièce... immobilité en mouvement, Les énervés de Jumièges sont embarqués sur la voie du Stream à haut débit, périphérique, Renault décapotable, Diana Ross en fond sonore..."Do You Know Where you're going to? Do you like the things that life is showing you ? Where are you going to? Do you know? Do you get? What you're hoping for? When you look behind you There's no open doors What are you hoping for? Do you know
-
Text in it's original form, printed on paper, variable dimension. - http://www.morganbelenguer.net/files/esprit-libre_v2.pdf
-
review - http://crapisgood.com/2013/04/esprit-libre/

-

-

http://www.morganbelenguer.net/files/gimgs/29_29esprit-libre--global-view1.jpg
Performance
http://www.morganbelenguer.net/files/gimgs/29_esprit-libre--pure-life.jpg
Family pack “Pure life”
http://www.morganbelenguer.net/files/gimgs/29_29pure-life.jpg
http://www.morganbelenguer.net/files/gimgs/29_esprit-libre--global-view-2.jpg
mental handicap t.h.riding / video
http://www.morganbelenguer.net/files/gimgs/29_esprit-libre--hequiterapie.jpg
mental handicap t.h.riding /video
http://www.morganbelenguer.net/files/gimgs/29_esprit-libre-cc.jpg
http://www.morganbelenguer.net/files/gimgs/29_29esprit-libre-global-services.jpg
http://www.morganbelenguer.net/files/gimgs/29_esprit-libre-arche-de-noe1.jpg
Noah’s Ark,Jacopo Bassano/retouched
http://www.morganbelenguer.net/files/gimgs/29_esprit-libre--contract.jpg